Mooc forverer

Je n’ai pas alimenté mon blog depuis longtemps car je n’avais pas suivi de MOOC .

Je me suis réinscrite cette année sur Fun University et je suis actuellement un Mooc d’anglais, en anglais  : “Spice up Your English” réalisé par l’Université libre de Bruxelles.

J’ai déjà suivi cette formation en 2014-2015, je l’avais trouvée intéressante. Mon challenge, alors,  était surtout de la suivre jusqu’au bout, en arrivant à comprendre les vidéo, les écrits, tout en essayant de participer dans la mesure de mes moyens. Ce que j’ai réussi à faire . “I do it !”

Cette fois-ci, c’est un peu différent. Je connais déjà le cours bien que l’équipe belge de professeurs aient fait évoluer ce Mooc, en demandant aux internautes de leur faire part de leurs impressions à la fin des sessions. ( C’est la troisième session)

Mon challenge , aujourd’hui est d’améliorer ma compréhension  de l’anglais à l’écoute et de parler en anglais plus spontanément. En cela , les nouvelles ressources mises à notre disposition devraient m’aider.Car ce cours est fait pour nous permettre d’améliorer notre niveau, bien sûr, mais surtout pour nous donner des clés. Elles nous donnerons la possibilité de devenir acteur de notre formation, en poursuivant à la fin de la session notre apprentissage.

Advertisements

MOOC MOOC MOOC…

Je n’alimente pas mon blog régulièrement , mais je ne pense pas qu’il soit nécessaire de l’alimenter trop régulièrement sinon je n’aurais pas suffisament à dire. A la fin du MOOC ItyPA, je pensais peut-être rebondir de MOOC en MOOC , mais plusieurs facteurs m’ont poussé à continuer l’expérience du MOOC Spanish.

La méthode est attrayante et les professeurs sont sympathiques, de plus nous sommes moins nombreux cette année car il y avait une participation financière de 90 $ pour la formation, ce qui reste raisonnable. L’avantage, c’est que nous recevons nos corrections plus rapidement. La deuxième raison ce sont les progrès que j’ai fait dans les deux langues (anglais et espagnol, les professeurs ne parlant pas français . Lors des hangouts auxquels , j’ai participé , j’ai été agréablement surprise par ma capacité à m’exprimer  et à passer d’une langue à l’autre (de l’espagnol à l’anglais). Mes traductions et les règles de conjugaisons ou de grammaire sont toujours en anglais .

A quelle heure puis-je me fier ?

Dans le MOOC Spanish , ce qui me pose le plus de problème c’ est l’heure des Hangouts . Les professeurs , au départ ne donnait qu’un rendez-vous et beaucoup d’entre nous ne pouvaient répondre présents. Maintenant , ils donnent trois horaires différents ce qui est mieux . Cependant, il faut convertir l’heure du rendez-vous car nous ne sommes pas sur le même fuseau horaire. En effet , l’heure qu’ils nous donnent est en MST(Mountain Standard Time), alors il vaut mieux avoir recours à un convertisseur électronique.

Les cours sont toujours aussi attrayants. Cela m’oblige parfois à utiliser deux dictionnaires pour être certaine du sens d’un mot mais dans l’ensemble je n’ai pas encore rencontré trop de difficultés. Les supports sont variés ( chansons, conférence, chansons pour enfants , fable,s etc.) et les devoirs sont à la fois écrits et oraux (nous devons écrire ,traduire et enregistrer chaque devoir).

Mooc Spanish ou English ? es la pregunta…

Je suis contente de constater que mes résultats plutôt bons . J’avais un peu peur au début, d’être un peu perdue, puisque toutes les explications sont en anglais . Je ne parle pas du vocabulaire, car un dictionnaire à portée de main et le problème est résolu, mais en ce qui concerne la grammaire ou quand Scott donne des indications supplémentaires, un dictionnaire serait insuffisant.

Cependant, pour le moment je ne rencontre pas de difficulté réelle. J’apprécie cette manière d’apprendre , qui laisse à l’élève une certaine liberté aussi bien dans les horaires,  dans la manière d’apprendre et dans la quantité d’informations à retenir en une fois.

Pour l’instant , je vais sur le site presque tous les jours . Je ne consacre pas toujours le même temps , je fais en fonction de mes moyens. Mais les cours sont attrayants et bien que nous soyons très nombreux , lorsque l’un d’entre nous à un souci que ce soit au niveau d’un exercice ou un problème technique , une solution nous est rapidement proposée .

Bien que l’anglais ne soit pas ma langue maternelle , les traductions proposées ne m’obligent que très rarement à avoir recours au dictionnaire. Ce Mooc pourrait-il permettre d’apprendre une langue et dans renforcer une autre ? 

Le nouveau Mooc est arrivé !

J’ai un peu négligé mon blog , mais c’était pour la bonne cause ! Mon nouveau challenge : le Mooc Spanish . L’université qui est à l’origine de cette formation, se trouve à San Francisco. Je voulais apprendre l’espagnol et en même temps  découvrir, comment il était possible d’appliquer la technique du mooc, à l’apprentissage d’une langue.  A part quelques petits bugs , c’est une très bonne méthode. C’est ludique et en même temps efficace. Cependant, pour moi c’est une double formation (2 en 1), car le professeur Scott ne parle pas le français, alors toutes les traductions, toutes les explications ou instructions sont en anglais.  Je ne sais pas si je vais réussir non seulement à finir ma formation, mais également à obtenir mon premier Grade. Mais , pour le moment c’est plutôt bien parti !

Un Mooc peut en cacher un autre !

Aujourd’hui, en visitant le blog d’une mooquita,blog d’Anna, j’ai appris qu’un autre Mooc commençait le 21 janvier et son objectif est d’apprendre l’Espagnol. Je me suis tout de suite inscrite . Pourquoi ? me direz-vous , celui-ci n’est pas encore terminé.

– Eh! bien pour au moins trois raisons . La première , c’est que je veux apprendre l’espagnol pour mieux communiquer avec mon amie Péruvienne ; la seconde par curiosité, je voudrais découvrir comment fonctionne un Mooc  dont l’objectif est plus ciblé, plus concret et la troisième … C’est une expérience que je ne veux pas rater et puis… Je me demande si on peut rebondir de Mooc en Mooc  puisqu’il y en a de plus en plus , si j’ai bien tout compris ? !

J’ai regardé en différé le dernier hangout . L’intervenant , Jean-Michel Cornu avait un débit un peu trop rapide ( beaucoup de choses à dire en trop peu de temps) , je trouve cela un peu dommage car ça n’a pas permis la même interaction que dans les précédents hangouts.

Et je vais devoir aller sur le site dont il a parlé pour relire ses schémas et ainsi mieux assimiler ses propos.

ITyPA cool quand ça bug ! :(

J’ai du retard à rattraper !  Tout ça à cause d’une ligne coupée . Cela m’invite à me poser quelques questions :

Primo: Peut-on utiliser uniquement internet pour se former et ainsi baser son Environnement d’apprentissage personnel que sur du numérique ? Certains diront oui, mais dans ce cas qu’advient-il, quand l’accès à internet est coupé soudainement ? Bien sûr , il existe de cybercafé, des médiathèques , des amis sympas… Mais là , les contraintes, horaires , pécuniaires, et mêmes morales , ne risquent -elles par de faire décrocher l’apprenant ?

Secundo : Les livres existent toujours et les membres d’un réseau social virtuel sont tout de même faits de chair et d’os (on peut les contacter autrement que par internet) . Certains Mokitos se sont rencontrés dans plusieurs villes. Quelle raison les a poussé à rejeter l’écran pour quelques heures  ? Était-ce une coupure d’internet généralisée dans leur ville ? Était- ce de la curiosité ou internet freinait-il leur collaboration d’une certaine façon (par l’utilisation d’un clavier…) ? Peut-on retrouver dans les livres tous ce qui est édité sur le web ?

Bien sûr le facteur temps mène les apprenants à se servir plus volontiers du numérique mais doit-on mettre tous nos oeufs dans le même panier ? A mon avis, NON !

Mais, ce n’est que mon avis. Cependant, je ne peux que rester perplexe quand je vois que la plupart des courriers et des inscriptions se font maintenant par internet.  Le numérique a beaucoup de points positifs mais il ne faudrait pas que les nouvelles générations en deviennent prisonnières.

J’ai posé beaucoup de questions mais je ne détiens pas les réponses, peut-être y avez-vous déjà réfléchi ? !

Previous Older Entries